COMMUNIQUE POUR UNE SOLIDARITE HUMAINE AU TEMPS DU CORONA

Par 69 Réseaux, Alliances et Organisations des Droits Humains (Droits de l’Homme), de 14 pays Arabes.

Devant la propagation de la pandémie corona émergente à l’échelle mondiale et  attachés, loin de tout parti pris politique,  à notre vision humaniste, au principe de solidarité, de dignité et de responsabilité morales et humaines ;

Réitérant les valeurs humanistes fondamentales telles que la solidarité, la compassion, la tolérance, la coopération et  assistance;

Considérant que toute l’humanité, fortement agressée par le covid 19, a été obligée de riposter fermement contre ce virus dangereux qui se propage attaquant la santé, la vie et l’économie mondiale ;

Conscients des périls et des effets humains sociaux et économiques pernicieux de ce traumatisme  sur la société humaine dans son ensemble, et de la responsabilité sociale  qui en résulte en ces moments critiques pour que personne ne soit laissée pour compte ;

Considérant que  la solidarité humaine devant prévaloir sur les intérêts politiques et économiques, il est nécessaire pour de nombreux pays et régions de fournir des ressources, du matériel et une expertise médicale ainsi que des facilités financières aux niveaux local, régional et international, en particulier pour les pays en situation de guerre ou souffrant d’embargo ou de sanctions ;

Convaincus que la communauté de destin de l’humanité nécessite la construction d’un nouvel ordre mondial basé sur la paix, la justice, la solidarité, le soutien mutuel conformément au Programme des Nations Unies pour le développement durable à l’horizon 2030 et à l’Accord de Paris sur le changement climatique et les accords internationaux pour mettre fin à la course aux armements et aux  expériences sur les armes nucléaires, chimiques, biologiques et microbiennes;

Persuadés de la nécessité de la suspension de toutes les formes de guerres et de sanctions, de la levée de toute sorte d’embargo, de l’importance de la résolution pacifique des conflits conformément au droit international et à la Charte Internationale des droits de l’homme dont le droit des peuples à l’autodétermination ;

Conscients de la nécessité de revoir les priorités de la société humaine et d’unifier les efforts et les ressources officielles et populaires pour faire face aux défis majeurs des catastrophes naturelles ; des dépenses sur les armements nucléaires, chimiques et biologiques; des guerres internationales et civiles;  de l’exploitation de l’homme par l’homme; du colonialisme sous ses formes émergentes dans le but de de consacrer les efforts de la science et la technologie pour les besoins des populations notamment les pauvres et les marginalisés ;

Saluant toutes les équipes médicales et paramédicales et tous les acteurs qui assument leurs devoirs de sécurité et d’information et tous ceux qui subviennent aux besoins vitaux des gens au dépend de leur propre vie ;

Saluant toutes les initiatives d’entr’aide humanitaire, sanitaire et financière au profit des différents pays confrontés à ce virus mortel tels que la France, la Chine, la Russie, Cuba, le Koweït, les Émirats arabes unis, le Qatar et bien d’autres mettant les valeurs de la solidarité humaine avant toute autre considération basée sur les différences de politique, de race, de couleur, de religion et d’opinion ;

Rendant hautement hommage aux efforts déployés par l’Organisation Mondiale de la santé et le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies pour  l’unification et la coordination de la coopération internationale dans la lutte contre ce virus,

Nous, organisations de défense des droits de l’homme dans le monde arabe, demandons ce qui suit :

Premièrement : que les Nations Unies fournissent l’assistance médicale et œuvrent pour la levée des sanctions économiques américaines afin de garantir l’approvisionnement médical du peuple iranien.

Deuxièmement : que les Nations Unies, le Conseil de Coopération du Golfe et l’Union Européenne fournissent une assistance médicale et œuvrent pour mettre fin à la guerre, à lever l’embargo et à ramener la paix au Yémen par le dialogue yéménite-yéménite.

Troisièmement: que les Nations Unies et le Conseil de Coopération du Golfe fournissent une assistance médicale et financière au peuple palestinien de Cisjordanie, de la bande de Gaza et des camps de réfugiés.

Quatrièmement: que le Conseil de coopération du Golfe et l’Algérie fournissent une assistance médicale et financière aux pays arabes qui en ont besoin tels que l’Égypte, le Liban, la Jordanie, la Tunisie et d’autres.

Cinquièmement: que l’Organisation Mondiale de la Santé accélère la coordination et l’unification des efforts des pays en mesure de fabriquer un vaccin et un remède pour le nouveau virus Corona, et appelle ces pays à adopter une charte déontologique prohibant le monopole de ces vaccins et remèdes et encourageant leur  distribution gratuite à tous les peuples du monde comme contribution des firmes pharmaceutiques au rétablissement “ d’une humanité  au destin commun ”.

Sixièmement: que l’Organisation des Nations Unies s’emploie à fermer tous les centres de recherche biologique et microbiologique à vocation militaire ayant des objectifs destructifs contre l’homme et la nature ; à interdire leur création en dehors de leurs frontières et criminaliser ceux qui y travailleront; et à ajouter ce crime à ceux que les Statuts de Rome et la Cour Pénale Internationale considèrent comme contre l’humanité.

Septièmement : que les Instances Internationales, les Acteurs politiques et économiques ainsi que les intellectuels et les académiciens à travers le monde transforment ce défi actuel en opportunité pour repenser les relations internationales et un  mode de production basé sur les seuls intérêts cupides des sphères d’influence du Capital International alors qu’il fallait faire prévaloir avant tout les droits de l’homme suivant une Approche Basée sur les Droits de l’Homme  en dehors de toute velléité d’oppression et d’exploitation.

Huitièmement : que les gouvernements à travers le monde libèrent les prisonniers d’opinion en particulier  les détenus palestiniens dans les prisons de l’occupation israélienne et décrètent une amnistie générale au profit de ceux dont le peines expirent avant fin 2020.

Neuvièmement : que les Associations et les activistes des droits humains coopèrent avec les pouvoirs publics dans les efforts de bénévolat et de sensibilisation pour affronter cette agression contre l’humanité entière.

Les signataires:

  1. Centre d’Amman pour l’Etude des Droits Humains / Jordanie
  2. Centre de Jerusalem pour les Droits Humains et l’Aide Juridique / Palestine
  3. Association Marocaine pour les Droits Humains / Maroc
  4. Ligue Tunisienne de Défense des Droits Humains / Tunisie
  5. Ligue Algérienne de Défense des Droits Humains / Algérie
  6. Organisation Egyptienne pour les Droits Humains / Egypte
  7. Académie Suisse des Droits Humains / Suisse
  8. Centre de Réhabilitation Al Khiyam pour les Victimes de Torture / Liban
  9. Organisation du Yemen pour la Défense des Droits Démocratiques et des Libertés / Yemen
  10. Société Libyenne pour les Droits Humains et la Recherche Scientifique / Libye
  11. Réseau Irakien des Organisations Irakiennes pour les Droits Humains (comprend 54 organisations de défense des Droits Humains) / Irak
  12. Association de coordination des droits de l’homme du Maghreb (comprend 27 organisations en Tunisie, au Maroc, en Algérie, en Mauritanie)
  13. Société Bahreïnienne pour les Droits Humains / Bahreïn
  14. Ma’an au Service de l’Humanité / Soudan
  15. Association Mauritanienne pour la Promotion des Droits / Mauritanie
  16. Centre International de Défense des Droits et des Libertés / Suisse
  17. Organisation Al-Haq / Palestine
  18. Réseau Jordanien pour les Droits Humains (comprend 10 organisations de défense des Droits Humains) / Jordanie
  19. Centre Palestinien pour la Paix et la Démocratie / Palestine
  20. Société Jordanienne des Droits Humains / Jordanie
  21. Association du Barreau du Darfour / Soudan
  22. Forum d’Amman Society pour les Droits Humains / Jordanie
  23. L’Appel à la Justice / Egypte
  24. Centre de Sensibilisation à la Formation aux Droits Humains / Jordanie
  25. Fondation Yéménite pour la Lutte contre la Traite des Etres Humains / Yémen
  26. Association Visions des Femmes / Jordanie
  27. Commission Marocaine des Droits Humains / Maroc
  28. Association affectée aux Droits Humains / Jordanie
  29. Forum Tunisien des Droits Economiques et Sociaux / Tunisie
  30. Organisation Yézidie de Documentation / Iraq
  31. Conseil Yéménite des Droits et des Libertés / Yémen
  32. Réseau de Coalition des Minorités Irakiennes / Iraq
  33. Rassemblement des Femmes Démocrates Libanaises / Liban
  34. Centre de Tunis pour la Liberté de la Presse / Tunis
  35. Centre d’Information sur les Droits Humains et la Démocratie (Shams) / Palestine
  36. Confédération Syndicale Indépendante / Jordanie
  37. Organisation Yéménite pour la Défense des Droits Humains et des Libertés Démocratiques / Yemen
  38. Commission Internationale pour le Soutien aux Droits du Peuple Palestinien (Hashd) / Palestine
  39. Organisation Babel pour les Droits Humains / Iraq
  40. Organisation des Femmes Arabes (AWO) / Jordanie
  41. Organisation Tunisienne Contre la Torture / Tunisie
  42. Association des Juristes de Jordanie / Jordanie
  43. Fondation Adalah pour les Droits Humains / Yémen
  44. Centre des Médias des Femmes Arabes / Jordanie
  45. Association des Femmes pour le Soutien aux Femmes / Jordanie
  46. Association Yéménite des Droits et Libertés Académiques / Yémen
  47. Association des Femmes qui travaillent / Jordanie
  48. Centre Palestinien pour l’Indépendance du Droit et du PouvoirJudiciaire (Musawah) / Palestine
  49. Association du Forum Economique et Social des Femmes / Jordanie
  50. Liberté d’Information et d’Expression – Hatem / Maroc
  51. Le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie / Tunisie
  52. Coalition Yéménite Contre la Peine de Mort / Yémen
  53. Forum de Dialogue Al-Awasar / Mauritanie
  54. Centre d’Etudes Théoriques et des droits civiques de Damas / Suède
  55. Coalition Palestinienne Contre la Peine de Mort / Palestine
  56. Association des Formateurs en Droits Humains / Iraq et Région du Kurdistan
  57. La Coalition Arabe Contre la Peine de Mort (comprend 11 Coalitions, organisations dans le monde arabe) / Jordanie
  58. Coalition Tunisienne pour l’Abolition de la Peine de Mort (comprend  7 organisations de défense des Droits Humains)/ Tunisie
  59. Organisation Habitat pour les Droits et le Développement / Yémen
  60. Alliance Egyptienne pour les Droits de l’Enfant (comprend 100 organisations de défense des Droits Humains)
  61. Réseau des Femmes pour la Paix et la Sécurité / Yémen
  62. Centre d’ Bahreïn pour les Droits Humains / Bahreïn
  63. Coalition des organismes marocains des droits de l’homme (comprend 23 organisations de défense des Droits Humains)/ Maroc
  64. Forum des sœurs pour les droits de l’homme / Yémen
  65. Forum marocain pour la vérité et l’équité / Maroc
  66. Organisation marocaine des droits de l’homme / Maroc
  67. Commission Arabe des Droits Humains / Paris
  68. Comités pour la défense des droits de l’homme et des libertés démocratiques en Syrie
  69. Fondation du Moyen-Orient pour le développement et les droits de l’homme / Yémen
  70. Ligue algérienne des droits de l’homme / Algérie